La Silver Économie quésako ?

Le vieillissement de la population mondiale est dorénavant un sujet majeur d’un point de vue sociétale et économique. Les 60 ans et plus devraient représenter 20 millions de personnes en France d’ici 2030, contre 15 millions à l’heure actuelle. L’économie à destination des seniors pourrait générer un chiffre d’affaires de plus de 130 milliards d’euros dans trois ans.

La Silver Économie, qu’est-ce que c’est ?

Silver = argent en anglais. On traduit donc la Silver Economie comme une économie tournée vers les cheveux argent = les seniors.

La Silver économie est le nom d’une filière industrielle lancée en France en 2013, elle représente 92 milliards d’euros. C’est un ensemble d’activités économiques et industrielles qui bénéficient aux seniors (+ de 60 ans). Elles permettent notamment une participation sociale accrue, une amélioration de la qualité et du confort de vie, un recul de la perte d’autonomie voire une augmentation de l’espérance de vie.

La Silver économie est aussi une opportunité industrielle et économique pour la France : en concourant à la création d’entreprises et d’emplois, en permettant aux sociétés déjà existantes d’accroître leur chiffre d’affaires, et en consolidant toute une filière industrielle. Enfin, la Silver économie permet une avancée significative sur le plan sociétal, en optimisant l’efficience du système de prise en charge de la perte d’autonomie, en renforçant la prévention, et en fin en consacrant aux âgés une place centrale dans notre société. Plus officiellement, « Il s’agit de tous les produits et services qui devraient permettre d’améliorer le quotidien, l’espérance de vie et le maintien à domicile des personnes âgées.

La population française vit et vivra désormais plus longtemps et probablement en meilleure santé que nos aînés. C’est notamment la conséquence démographique d’une meilleure qualité de vie et de la santé pour nos concitoyens qui nous invite à bâtir une nouvelle vision du futur dans laquelle la vieillesse ne sera pas un handicap social ni un facteur d’exclusion. Dès lors, la société  et les acteurs économiques doivent s’adapter pour permettre à tous de profiter de ce formidable progrès dans les meilleures conditions sociales, économiques et sanitaires possibles. Le vieillissement est l’affaire de tous. C’est est une véritable « lame de fond » qui ouvre un champ vaste pour l’économie et l’industrie dans nos pays. La Silver économie prend en compte les nouveaux besoins économiques, technologiques et industriels liés à l’avancée en âge. Il s’agit de constituer une véritable industrie en France au service des âgés et du vieillissement.

De nombreux secteurs sont concernés et cherchent à proposer des produits adaptés, notamment :

  • Habitat : domotique, urbanisme, architecture, hébergement collectif, logement adapté (MAD), efficience énergétique… ;
  • Communication : téléphonie mobile, tablettes tactiles, accès internet, réseaux sociaux… ; Transport : transports collectifs mieux adaptés, solution à trouver au « dernier kilomètre »…;
  • E-autonomie : téléassistance active/passive/évoluée, bouquets de services… ;
  • Sécurité : télévigilance, téléassistance, mode de paiement, gestion bureautique… ;
  • Santé : e-sante, nutrition, télémédecine, m-santé… ;
  • Services : service à la personne, portage de repas, assurances… ;
  • Distribution : adaptation du parcours du consommateur, adaptation des packagings…;
  • Loisir : jeux, fitness, stimulation sensorielle, intergénérationnel… ;
  • Travail : télétravail, formation et soutien des aidants familiaux… ;
  • Tourisme : tourisme des seniors…

Les chiffres clés de la Silver Économie

Le monde devrait compter 2 milliards de personnes âgées d’ici 2050 ;

La silver économie pourrait entraîner 300 000 créations d’emplois nettes d’ici 2020;

Le marché de la silver économie devrait représenter plus de 130 milliards d’euros en France en 2020;

77 % des seniors aimeraient davantage de services dans l’alimentation, domaine qui arrive en tête de leurs souhaits, devant la santé ou les services d’aide à la personne;

Seules 8 % des personnes âgées en France sont dépendantes, avec un besoin d’aide ou de surveillance régulière;

86 % des seniors déclarent pratiquer une activité physique;

54 % des personnes âgées voyagent régulièrement en France ou à l’étranger.

Les six axes pour le Contrat de filière de la Silver économie

Le Contrat de filière contient six axes à mettre en place pour structurer la filière industrielle en développant notamment des partenariats entre acteurs privés et acteurs publics. Les six axes proposés du Contrat de filière sont les suivants :

Axe 1 : Créer les conditions d’émergence d’un grand marché de la Silver économie
Le but est de faciliter l’accès aux produits et services de la Silver économie et d’inciter les seniors à la consommation.

Axe 2 : Favoriser le développement d’une offre innovante et compétitive
Les acteurs de la Silver économie doivent avoir plus de visibilité sur le plan national et international. Cela s’appuie sur une mutualisation des moyens et des savoirs, ainsi qu’une bonne organisation et un financement à hauteur.

Axe 3 : Exporter les produits et technologies de la Silver économie. La Silver économie est une source de richesse nationale qui doit s’exporter également à l’international. La France doit se positionner comme un pôle mondial de la Silver économie en s’appuyant sur le savoir-faire de ses entreprises, la recherche et l’innovation.

Axe 4 : Professionnaliser les acteurs de la Silver économie. Les acteurs économiques et professionnels de la filière doivent être informés et formés pour identifier et répondre aux attentes des séniors, ainsi qu’aux usages des technologies de la Silver économie.

Axe 5 : Communiquer positivement sur les âgés et le « bien vieillir » auprès du grand public et des distributeurs. Le vieillissement étant encore trop perçu comme quelque chose de négatif, il est important de communiquer sur le « bien vieillir ». Cette communication est d’autant plus importante qu’elle permet de prévenir la perte d’autonomie et d’informer les particuliers, comme les distributeurs sur les solutions innovantes, équipements et services existants. Il est important des les pousser à préparer leur vieillissement et à s’équiper.

Axe 6 : Créer des innovations majeures dans la Silver économie dans le cadre du concours mondial d’innovation. Un concours mondial d’innovation a été lancé en début de mois par le Président de la République. Il s’appuie sur le rapport Lauvergeon, qui a pointé la Silver économie comme l’un des 7 leviers de croissances de la France. Ce concours se déroule en trois étapes et doit permettre d’apporter des solutions innovantes pour le « bien vieillir ».

Lire le Contrat de filière

Silver Économie vs marché des seniors

La Silver Économie est une partie de l’ensemble du marché des séniors. En effet on peut définir le marché des séniors comme étant la consommation globale de produits et de services par les seniors. D’un côté les services adaptés et spécialisés pour les séniors comme les maisons de retraites, les assurances complémentaires séniors … Et de l’autre, tous les produits et services consommés par  les + de 60 ans comme l’ensemble des générations : voitures, vêtements, téléphone…

Le marché des séniors est donc plus global que la Silver  Économie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s